Calculer le bon moment pour tomber enceinte

Calculer le bon moment pour tomber enceinte

Classé dans : Physiologie | 0

En théorie il existe « un bon moment » pour faire l’amour et se reproduire, c’est le jour de l’ovulation qui est le plus propice bien entendu. Il se calcule, se guette, se ressent, se repère avec différentes méthodes faciles à appliquer. Tout est expliqué en long, en large et en travers sur internet, il existe même des vidéos illustrées de schémas sur YouTube qui expliquent très simplement comment calculer son jour d’ovulation. Tout cela reste théorique car cela suppose que vos cycles sont réguliers, que chaque mois votre cycle se compose du même nombre de jours. C’est assez limité finalement car peu de femmes ont des cycles vraiment réguliers surtout lorsque la pilule ou le stérilet a été abandonné.

Théoriquement donc, le jour de l’ovulation se calcule ainsi : 14 jours avant le dernier jour de votre cycle. Cela suppose donc de connaitre le nombre de jours exacts de son cycle et que celui-ci soit toujours régulier. D’autres méthodes permettent de repérer son ovulation comme prendre sa température le matin et repérer le pic de température. Egalement, les tests d’ovulation indiquent clairement le jour de l’ovulation en identifiant les taux d’hormones sécrétées.

Or nous n’ovulons pas à chaque cycle et penser à repérer cette fameuse journée d’ovulation chaque jour est loin d’être la façon la plus décontractée de concevoir. Avoir des relations sexuelles uniquement pour se reproduire implique un stress et une pression qui ne va pas favoriser vos chances.

Et y a t-il vraiment un bon moment? N’avez-vous jamais entendu des histoires improbables à vos yeux relatant une femme qui tombe enceinte sans qu’elle ne l’ai souhaité ou prévu? Vous trouvez ça injuste? Mais c’est pourtant ce qui nous amène à comprendre que plus vous allez vous crisper à calculer le bon moment, compter le nombre de fois où vous faites l’amour, adapter les positions sexuelles…plus vous allez réduire la spontanéité, le plaisir et certainement vos chances de tomber enceinte. Cela rejoint encore une fois la théorie du lâcher prise. Je pense que c’est lorsque vous allez abandonner toutes ces méthodes, que vous allez faire confiance en la vie, en profitant de bons moments avec votre partenaire que vous allez tout naturellement devenir maman.

Pour vous aider, il existe sur You Tube des vidéos qui aident au lâcher prise, notamment grâce à la méditation. Des livres aussi, très ludiques, permettent de comprendre les mécanismes que l’on met en route quand on a une idée fixe et comment les désamorcer.

 

Laissez un commentaire